Description de l'œuvre

Les cendres bleues de Jean-Paul Daoust nous lancent une plainte intense dans un long poème-confession, touchant et troublant de son enlacement de douleur et de fascination, de ses superpositions de présent et de passé, de silence et de dévoilement, d’amour et de hargne. Il s’agit, pour le poète, véritablement d’une révélation, dans les deux sens du terme : aveu et découverte. Dans les électrochocs des émotions, avec ses nombreuses réimpressions, rééditions, traductions et lectures publiques, Les cendres bleues est devenu un classique de la poésie québécoise contemporaine.

« j’oscille encore dans la lumière de son désir »