Description de l'œuvre

La fatique du métal est le premier recueil de poèmes de Jean Coulombe.

Poète de Québec, Jean Coulombe a été membre du Cercle d'écriture de l'Université Laval et il a fait partie du comité de rédaction de la revue L'Écrit primal. Il a entamé une démarche multidisciplinaire qui l'a amené à collaborer, depuis douze ans, avec l'artiste Gilbert Sévigny. Il est aussi co-fondateur du Tremplin d'actualisation de poésie (TAP). De plus, il a collaboré avec de nombreux musiciens et participé à de multiples lectures publiques.

Utilisant la méthode de « la fatigue du métal », consistant à déformer un matériau par des efforts excessifs, Jean Coulombe réussit à transposer cette dynamique aux rapports sociaux et amoureux au moyen d'un langage et avec des images capables de donner à ceux-ci une perspective à la fois juste et très personnelle.

Ainsi le poète en arrive-t-il, avec ce recueil, à créer des images et à forger une langue apte à transcender le banal et à transporter le lecteur dans un univers qui se constitue de lui-même, poème après poème.

« j'ai joué ma vie mon espoir
j'ai assassiné le vent dru
à bouche que veux-tu
un frisson dans la culasse »