Cerise rouge sur un carrelage blanc

Maram al-Masri, est née en 1962 à Lattaquié en Syrie, sur cette rive de la Méditerranée, située à vingt milles marins à peine de l’île de Cypris. Vivant à Paris depuis 1982, cette jeune Syrienne, après un premier livre publié en 1984 à Damas sous le titre Je te menace d’une colombe blanche (Ed. Ministère de l’Éducation, Damas) revient à la poésie avec Cerise rouge sur un carrelage blanc, édité à Tunis par les éditions de L’Or du Temps, en 1997, et salué par la critique des pays arabes. Le prix du Forum culturel libanais en France, auquel a participé le poète libanais Adonis et destiné à récompenser toute création littéraire arabe, lui a été attribué en mars 1998. D’autre part, ce livre a été traduit en espagnol et en partie en anglais, en allemand, en italien, en corse et en turc. Son troisième livre, Je te regarde, a été publié à Bruxelles en 2000 (Ed. de la Publication et de la Distribution).

« Rien n’a laissé de trace
sur mon corps
que
le temps.
Le bonheur
est ce que toi, tu as laissé.

 

$15.00 + TPS

Description

Maram al-Masri, est née en 1962 à Lattaquié en Syrie, sur cette rive de la Méditerranée, située à vingt milles marins à peine de l’île de Cypris. Vivant à Paris depuis 1982, cette jeune Syrienne, après un premier livre publié en 1984 à Damas sous le titre Je te menace d’une colombe blanche (Ed. Ministère de l’Éducation, Damas) revient à la poésie avec Cerise rouge sur un carrelage blanc, édité à Tunis par les éditions de L’Or du Temps, en 1997, et salué par la critique des pays arabes. Le prix du Forum culturel libanais en France, auquel a participé le poète libanais Adonis et destiné à récompenser toute création littéraire arabe, lui a été attribué en mars 1998. D’autre part, ce livre a été traduit en espagnol et en partie en anglais, en allemand, en italien, en corse et en turc. Son troisième livre, Je te regarde, a été publié à Bruxelles en 2000 (Ed. de la Publication et de la Distribution).

« Rien n’a laissé de trace
sur mon corps
que
le temps.
Le bonheur
est ce que toi, tu as laissé.

 

Auteur

Maram al-Masri, est née en 1962 à Lattaquié en Syrie, sur cette rive de la Méditerranée, située à vingt milles marins à peine de l’île de Cypris. Vivant à Paris depuis 1982, cette jeune Syrienne, après un premier livre publié en 1984 à Damas sous le titre Je te menace d’une colombe blanche (Ed. Ministère de l’Éducation, Damas) revient à la poésie avec Cerise rouge sur un carrelage blanc, édité à Tunis par les éditions de L’Or du Temps, en 1997, et salué par la critique des pays arabes. Le prix du Forum culturel libanais en France, auquel a participé le poète libanais Adonis et destiné à récompenser toute création littéraire arabe, lui a été attribué en mars 1998. D’autre part, ce livre a été traduit en espagnol et en partie en anglais, en allemand, en italien, en corse et en turc. Son troisième livre, Je te regarde, a été publié à Bruxelles en 2000 (Ed. de la Publication et de la Distribution).

Information complémentaire

ISBN : 2-89046-763-5
PUBLICATION : 2003-01-01
LANGUE : français
PAGES : 128
DIMENSIONS : 11 x 17 x 1,1
STATUT : Indisponible