M’inonde

Chant à la fois désespéré, grave et intimiste, M’inonde est une quête d’amour et d’absolu.

 

Je ne fuirai pas ces désirs

que vienne l’inondation

si la mémoire le veut

je nagerai

$15.00 + TPS

109 en stock

La poésie de l’auteur, compositeur et interprète Fredric Gary Comeau est traversée par la métaphore omniprésente de l’amour. Prenant parfois des allures de quête d’absolu, ce dernier se fait aussi bien complainte que prière et promesse. Il interroge autant qu’il édicte, remettant en question constamment. L’éventail de ses nuances irradie dans le don à l’autre à travers le réseau des sentiments qu’elle nourrit.

La quête amoureuse cristallise également le regard du poète dans le présent recueil, intitulé M’inonde.

L’amour est ici un chant presque désespéré qui, d’emblée, lui donne cette couleur grave et intimiste. Le poète se perd parmi les souvenirs de villes et de pays d’où ressurgissent des parties de lui-même et des bouts d’existence et où des miettes d’amour se sont répandues dans des nuits blanches jonchées d’espoirs déçus qu’il se remémore aujourd’hui et où il se tient « toujours au seuil d’une autre dérive » où « l’errance est l’unique mot qui en vaut l’attente » :

 

Je ne fuirai pas ces désirs

que vienne l’inondation

si la mémoire le veut

je nagerai

 

Accompagnées par la poésie, la musique, les images du cinéma, les agitations de la mémoire se font presque incantation lorsqu’une plainte en émerge : « il y a trop de souvenirs/ pas assez de lumière ». L’absence pèse, mais impossible de stopper l’agitation du cœur :

 

La musique des pierres me manque

perdues dans le désert de Sonora

quelque chose apaise mon souffle

quand j’entends leur chant errant

Acadien d’origine, Fredric Gary Comeau est l’auteur de quatorze recueils de poésie (dont Ravages, finaliste au Prix Émile-Nelligan) et de quatre disques de chansons (dont Hungry Ghosts et Ève rêve, finaliste au prix Félix de l’ADISQ). Il est aussi romancier et il a signé des œuvres picturales. Quand il ne voyage pas, il vit et travaille à Montréal. Parmi les titres publiés aux Écrits des Forges, retenons Vagues/Oleajes, paru en édition bilingue (français et espagnol), Souffles (finaliste au Prix du Gouverneur général 2012), et son plus récent, Égarements (2015).

ISBN : 978-2-89645-380-1
PUBLICATION : 2019-10-25
LANGUE : français
PAGES : 80
DIMENSIONS : 20.4 x 12.7 x .6
STATUT : Disponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “M’inonde”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *