Messages stellaires et terrestres

Cù Huy Cân, né en 1919, est un des chefs de file de la Poésie Nouvelle du Viêt-Nam. Son premier recueil Lua Thiêng (Le feu sacré, 1940) le rendit célèbre. Son second recueil Vu-tru-ca (Le chant de l?'Univers, 1942) confirma sa notoriété. Poète engagé, il participe, dès 1941, encore étudiant, à la lutte clandestine pour la libération nationale, et le 2 septembre 1945, sous l?égide de Hô-Chi-Minh, Cù Huy Cân fut l?un des signataires de la Déclaration d?indépendance du Viêt-Nam. Son ?œvre poétique d?inspiration très diverse, avec vingt recueils de poèmes, est une des plus riches de la poésie vietnamienne. C?est par cette alchimie à la fois simple et savante, cosmique et quotidienne qu?il atteint l?universel. Chantant la nature, sa poésie atteint souvent une envergure cosmique. Sa poésie profondément humaniste le rattache à la culture millénaire du Viêt-Nam et le fait rejoindre la culture occidentale dont il a reçu l?influence enrichissante dès sa prime jeunesse. L?envergure et la profondeur de son ?œuvre désignent Cù Huy Cân comme l?une des figures les plus représentatives de la littérature et de la poésie vietnamiennes du 20ième siècle.

« J?'habite cette terre, je vis cette vie. La terre crée le vent pour le vol de l?oiseau. L?oiseau crée le vent pour agrandir les cieux. Et l'?homme, connaissant la voie des ailes, ouvre largement ses bras. Le ciel et la terre sont immenses. On ne peut habiter partout. Le talent est un lieu de joie partagée. Ô vous tous, créateurs de beauté, Rassemblez-vous comme bûches ardentes dans un foyer pour ce feu de commune destinée. »

$12.00 + TPS

11 en stock

Description

Cù Huy Cân, né en 1919, est un des chefs de file de la Poésie Nouvelle du Viêt-Nam. Son premier recueil Lua Thiêng (Le feu sacré, 1940) le rendit célèbre. Son second recueil Vu-tru-ca (Le chant de l?'Univers, 1942) confirma sa notoriété. Poète engagé, il participe, dès 1941, encore étudiant, à la lutte clandestine pour la libération nationale, et le 2 septembre 1945, sous l?égide de Hô-Chi-Minh, Cù Huy Cân fut l?un des signataires de la Déclaration d?indépendance du Viêt-Nam. Son ?œvre poétique d?inspiration très diverse, avec vingt recueils de poèmes, est une des plus riches de la poésie vietnamienne. C?est par cette alchimie à la fois simple et savante, cosmique et quotidienne qu?il atteint l?universel. Chantant la nature, sa poésie atteint souvent une envergure cosmique. Sa poésie profondément humaniste le rattache à la culture millénaire du Viêt-Nam et le fait rejoindre la culture occidentale dont il a reçu l?influence enrichissante dès sa prime jeunesse. L?envergure et la profondeur de son ?œuvre désignent Cù Huy Cân comme l?une des figures les plus représentatives de la littérature et de la poésie vietnamiennes du 20ième siècle.

« J?'habite cette terre, je vis cette vie. La terre crée le vent pour le vol de l?oiseau. L?oiseau crée le vent pour agrandir les cieux. Et l'?homme, connaissant la voie des ailes, ouvre largement ses bras. Le ciel et la terre sont immenses. On ne peut habiter partout. Le talent est un lieu de joie partagée. Ô vous tous, créateurs de beauté, Rassemblez-vous comme bûches ardentes dans un foyer pour ce feu de commune destinée. »

Auteur

Cù Huy C?n, né le 31 mai 1919 à An-Phy au Vietnam, mort le 19 février 2005, est un poète et homme politique vietnamien. Il est un des chefs de file de la Poésie Nouvelle du Viêt-Nam. Son premier recueil Lua Thiêng (Le feu sacré, 1940) le rendit célèbre. Son second recueil Vu-tru-ca (Le chant de l?'Univers, 1942) confirma sa notoriété. Poète engagé, il participe, dès 1941, encore étudiant, à la lutte clandestine pour la libération nationale, et le 2 septembre 1945, sous l?égide de Hô-Chi-Minh, Cù Huy Cân fut l?un des signataires de la Déclaration d?indépendance du Viêt-Nam. Son ?œvre poétique d?inspiration très diverse, avec vingt recueils de poèmes, est une des plus riches de la poésie vietnamienne. C?est par cette alchimie à la fois simple et savante, cosmique et quotidienne qu?il atteint l?universel. Chantant la nature, sa poésie atteint souvent une envergure cosmique. Sa poésie profondément humaniste le rattache à la culture millénaire du Viêt-Nam et le fait rejoindre la culture occidentale dont il a reçu l?influence enrichissante dès sa prime jeunesse. L?envergure et la profondeur de son ?œuvre désignent Cù Huy Cân comme l?une des figures les plus représentatives de la littérature et de la poésie vietnamiennes du 20ième siècle.

Information complémentaire

ISBN : 2-89046-405-9
PUBLICATION : 1996-01-01
LANGUE : français
PAGES : 80
DIMENSIONS : 12,6 x 20,3 x 0,7
STATUT : Disponible