Morts, debout!

qui insufflera de l’air aux asphyxiés

qui tendra la main

rassemblera têtes et troncs

 

qui recoudra le cou des égorgés

 

mais qui donc

redonnera courage

 

 

Il faut lire Morts, debout! comme un hymne à la vie et à l’engagement sous toutes ses formes.

$15.00 + TPS

Morts, debout! met en scène de manière singulière les efforts d’hommes et de femmes pour construire un monde à leur image. Nora Atalla y dépeint avec lyrisme et émotion des univers personnels à conquérir, souvent de haute lutte. La poète s’attache à contraster les côtés sombres et lumineux de l’histoire humaine.

Native du Caire, d’origine gréco-libanaise et franco-géorgienne, Nora Atalla vit au Québec depuis l’enfance. Elle a été finaliste en poésie du prix Alain-Grandbois pour Hommes de sable, du Grand Prix international de Roumanie et aux Prix littéraires de Radio-Canada. Grande voyageuse, s’inspirant de tous ses dépaysements, elle a représenté le Canada et le Québec dans diverses manifestations en Afrique, en Europe, en Asie et dans les Amériques. Nora Atalla s’applique également à faire rayonner la poésie dans nos frontières : elle anime des ateliers de poésie et d’écriture et fait du mentorat auprès des écrivains en émergence. Fondatrice en 2009 de la Nuit de la poésie à Québec, elle l’organise et l’anime chaque année depuis.

Morts, debout! de Nora Atalla est un cri, un appel pour livrer bataille à la mort horizontale, au tracé plat du moniteur qui indique l’asystolie maligne de l’esprit, pour réentendre battre le cœur et pour se relever. Une interrogation s’impose :

 

qui insufflera de l’air aux asphyxiés

qui tendra la main

rassemblera têtes et troncs

 

qui recoudra le cou des égorgés

 

mais qui donc

redonnera courage

 

La poète s’interroge : Notre fin est-elle inéluctable? Ou est-ce cette interrogation qui persiste : Sera-t-il possible à l’humanité de se sortir vivante de ses propres débâcles?

 

peut-être une seule minute

enjamberons-nous l’inévitable

pour apercevoir une fraction d’amour

dans l’enchevêtrement des terreurs

 

peut-être émergerons-nous

de l’épaisseur de nos décombres

une seule petite fraction

pour laisser le soleil nous traverser

 

Il faut lire Morts, debout! comme un hymne à la vie et à l’engagement sous toutes ses formes.

 

Native du Caire, d’origine gréco-libanaise et franco-géorgienne, Nora Atalla vit au Québec depuis l’enfance. Elle a été finaliste en poésie du prix Alain-Grandbois pour Hommes de sable, du Grand Prix international de Roumanie et aux Prix littéraires de Radio-Canada. Grande voyageuse, s’inspirant de tous ses dépaysements, elle a représenté le Canada et le Québec dans diverses manifestations en Afrique, en Europe, en Asie et dans les Amériques. Nora Atalla s’applique également à faire rayonner la poésie dans nos frontières : elle anime des ateliers de poésie et d’écriture et fait du mentorat auprès des écrivains en émergence. Fondatrice en 2009 de la Nuit de la poésie à Québec, elle l’organise et l’anime chaque année depuis.

Nora Atalla est l’auteure de sept recueils de poèmes, de deux romans et d’un livre de contes et nouvelles. Les Écrits des Forges ont publié : La gestation de la peur (2011), Hommes de sable (2013), Les ouragans intérieurs (2014) et Bagnards sans visage (2018).

ISBN : 978-2-89645-385-6
PUBLICATION : 2020-02-26
LANGUE : français
PAGES : 84
DIMENSIONS : 20.4 x 12.7 x .6
STATUT : Disponible

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Morts, debout!”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *