Mourir s’attendre quelque part

Né à Louiseville en 1952, Denuis Saint-Yves a étudié à l’Université du Québec à Trois-Rivières où il a rencontré Gatien Lapointe qui a guidé ses premiers mots et publié ses premiers poèmes. Aujourd’hui, Saint-Yves vit à Gaspé où il enseigne, pêche le saumon, regarde le ciel et la mer, et épelle l’essentiel auprès de sa femme et de ses enfants. Parmi ses récents recueils notons : Parler ne s’entend pas, Orifices, Pour équarrir l’absolu et Clandestin comme l’enfance.

« si tu n’avais plus rien à boire
je me couperais les veines et tu boirais quand même »

 

 

$10.00 + TPS

Né à Louiseville en 1952, Denuis Saint-Yves a étudié à l’Université du Québec à Trois-Rivières où il a rencontré Gatien Lapointe qui a guidé ses premiers mots et publié ses premiers poèmes. Aujourd’hui, Saint-Yves vit à Gaspé où il enseigne, pêche le saumon, regarde le ciel et la mer, et épelle l’essentiel auprès de sa femme et de ses enfants. Parmi ses récents recueils notons : Parler ne s’entend pas, Orifices, Pour équarrir l’absolu et Clandestin comme l’enfance.

« si tu n’avais plus rien à boire
je me couperais les veines et tu boirais quand même »