Jacques Gauthier

Autour de « Le refrain des heures »

1. Quels sont les principaux thèmes au cœur de ce recueil ?

Le refrain des heures évoque le temps qui passe. Il contient cinquante-cinq poèmes, regroupés en quatre parties qui privilégient ces thèmes : Chansons des montées, la nature et la musique; Variations d’un amour, le désir et l’amour; Requiem, la vieillesse et la mort; Point d’orgue, l’espérance et la mystique.

2. Quelles sont les particularités de votre recueil ?

Les mots de ce recueil témoignent de ma présence au monde avec simplicité et profondeur. Ils expriment les sentiments qui m’habitent : la joie de croire et de vivre, la quête d’intériorité, l’amour de la femme, de la nature, de Dieu. La poésie se fait incantatoire et méditative, proche de l’hymne, du chant. Plusieurs poèmes sont des chansons qui pourraient être mis en musique. Avis aux compositeurs.

3. En quoi ce livre est-il essentiel ?

Essentiel? Je ne sais pas. Chaque recueil me fonde dans l’existence, révèle ma compréhension du réel. Ce 22e recueil s’ouvre sur la beauté du monde et la souffrance humaine. Sa dimension autobiographique, intime, comme Un souffle de fin silence (Prix littéraire Le Droit 2018), rend ma poésie encore plus fraternelle et verticale, en fidélité aux sources qui alimentent ma quête spirituelle depuis L’oraison des saisons, paru en 1978.

4. Qu’est-ce qui a inspiré l’écriture des poèmes ?

Ma vie : mon enfance à Grand-Mère, ma période hippie, le besoin de partir, la découverte de la mystique chrétienne, la rencontre de mon épouse. Ensuite, la mort : des poèmes sont consacrés à mes parents, aux itinérants, aux artistes. J’ai repris quelques poèmes que j’avais écrits il y a longtemps et je leur ai donné une nouvelle forme.

5. Suggérez-nous un extrait illustrant l’une ou l’autre de vos réponses.

Je prends le trajet des crêtes
l’étincelle peut tout enflammer

Je n’abdique pas d’être surpris
à la lisière de la plaine

Ton nom monte en moi
me déterre sur le seuil

J’écris debout dans la nuit
le poème me sert de flambeau

6. Contez-nous une anecdote concernant l’écriture de votre recueil.

Pendant que j’écrivais ce recueil, mes parents sont décédés en 2018, à quatre mois d’intervalle. Ces deuils ont apporté une dimension autobiographique au recueil que je ne soupçonnais pas. Il a précédé l’écriture du récit de ma vie, En sa présence, que j’ai terminé en décembre 2021, et qui sera publié en septembre 2022 en France et au Québec. Comme quoi la poésie précède souvent la prose.

Logo

992-A, rue Royale
Trois-Rivières (Québec)
G9A 4H9
Canada

819 840-8492
ecritsdesforges@gmail.com

INSCRIPTION
À NOTRE INFOLETTRE


Un atelier c’est un alambic,

on ajoute, on retranche, et puis
on écoute cela germer et éclore
                       — Gatien Lapointe

La maison bénéficie du soutien du Conseil des Arts du Canada, de la Société de Développement des Entreprises Culturelles du Québec et du Programme d’Aide au Développement de l’Édition du ministère du patrimoine canadien. Avec la participation du Gouvernement du Canada.