Marie-Hélène Sarrasin

Autour de « Nos banlieues »

1. Quels sont les principaux thèmes au cœur de ce recueil ?

Nos banlieues, c’est nous, qui nous débattons avec le vide. Le recueil aborde notre rapport au préfabriqué, aux lieux que nous habitons, que nous devenons. Je crois qu’il est possible d’aimer la banlieue, tout en portant un regard franc, tendre, mais ironique, sur la fabrication en série de ses maisons et des modes qui les habitent. Je sais de quoi je parle : j’ai moi-même habité la banlieue.

2. Quelles sont les particularités de votre recueil ?

Nos banlieues n’est pas un roman, mais il a une trame narrative. J’aime raconter quelque chose, même en poésie. Les poèmes vous invitent là où l’ennui laboure ses terres, sur fond de vinyle pastel. Visiteurs, vous entrez dans les maisons identiques, pleines de cossins à la chaîne. Ce sont nos tragédies habitables. Bienvenue chez vous.

3. Suggérez-nous un extrait illustrant l’une ou l’autre de vos réponses.

l’ennui s’installe chez nous
nous lui offrons du thé
nous savons que son territoire
forme une tragédie habitable

OU

dans les centres d’achats
nous promenons nos envies
les gavons d’objets
ordonnés avec soin
sur les étagères
colliers plastiques
horloges détraquées
collection magnifique

nous découpons nos poitrines
y façonnons des vitrines
nous voyageons de par le monde
expositions universelles

Logo

992-A, rue Royale
Trois-Rivières (Québec)
G9A 4H9
Canada

819 840-8492
ecritsdesforges@gmail.com

INSCRIPTION
À NOTRE INFOLETTRE


Un atelier c’est un alambic,

on ajoute, on retranche, et puis
on écoute cela germer et éclore
                       — Gatien Lapointe

La maison bénéficie du soutien du Conseil des Arts du Canada, de la Société de Développement des Entreprises Culturelles du Québec et du Programme d’Aide au Développement de l’Édition du ministère du patrimoine canadien. Avec la participation du Gouvernement du Canada.