D’acier de parfum de chair

D’acier de parfum de chair, le onzième recueil de poésie de Germaine Beaulieu, poursuit une œuvre qui s’interroge sur l’existence, le réel, l’amour et la sensualité.

Poète, romancière et photographe, Germaine Beaulieu est aussi psychologue. Parue surtout aux Écrits des Forges, son œuvre poétique comprend, entre autres, une trilogie réunissant ses recueils les plus récents Entre deux gorgées de mer (1998), Trois voix l’écho (2000) et Ailleurs au même instant (2002); et une série de douze cartes postales / poèmes illustrant des poèmes de son recueil De l’absence à volonté (1996).

Disant de ses contemporains qu’ils ont « la guerre écrite dans le cœur », elle ajoute « qu’ils n’ont rien à attendre de l’existence sinon la moisson d’or qui livre à la mer ses esclaves ». Et elle souligne au passage le scandale sous diverses formes au moyen d’une poésie de décantation.

Aux aspects belliqueux de la réalité qu’elle décrit, la poète oppose l’amour et le corps sensuel. Elle y puise un regard de vivante, voire une paix tangible pour exorciser le mal être, comme dans une prière récitée devant le monde dont l’avenir semble compromis :

« Enivre-moi pille-moi de mes peurs. Tu restes là une implosion sacrée. Puis-je vivre simplement emmurée par ton désir ? Tes yeux soulèvent en moi une fièvre d’adolescente. Sur tes épaules une ville se déballe et nous y sommes. En liesse nos visages le sens est multiple. »

D’acier de parfum de chair est fait de mots de lucidité, de dénonciation et, malgré tout, de tendresse. La poésie de Germaine Beaulieu nous rappelle « que la vie est une frontière sans cesse à bousculer. »

 

 

$10.00 + TPS

D’acier de parfum de chair, le onzième recueil de poésie de Germaine Beaulieu, poursuit une œuvre qui s’interroge sur l’existence, le réel, l’amour et la sensualité.

Poète, romancière et photographe, Germaine Beaulieu est aussi psychologue. Parue surtout aux Écrits des Forges, son œuvre poétique comprend, entre autres, une trilogie réunissant ses recueils les plus récents Entre deux gorgées de mer (1998), Trois voix l’écho (2000) et Ailleurs au même instant (2002); et une série de douze cartes postales / poèmes illustrant des poèmes de son recueil De l’absence à volonté (1996).

Disant de ses contemporains qu’ils ont « la guerre écrite dans le cœur », elle ajoute « qu’ils n’ont rien à attendre de l’existence sinon la moisson d’or qui livre à la mer ses esclaves ». Et elle souligne au passage le scandale sous diverses formes au moyen d’une poésie de décantation.

Aux aspects belliqueux de la réalité qu’elle décrit, la poète oppose l’amour et le corps sensuel. Elle y puise un regard de vivante, voire une paix tangible pour exorciser le mal être, comme dans une prière récitée devant le monde dont l’avenir semble compromis :

« Enivre-moi pille-moi de mes peurs. Tu restes là une implosion sacrée. Puis-je vivre simplement emmurée par ton désir ? Tes yeux soulèvent en moi une fièvre d’adolescente. Sur tes épaules une ville se déballe et nous y sommes. En liesse nos visages le sens est multiple. »

D’acier de parfum de chair est fait de mots de lucidité, de dénonciation et, malgré tout, de tendresse. La poésie de Germaine Beaulieu nous rappelle « que la vie est une frontière sans cesse à bousculer. »

 

 

Poète, romancière et photographe, Germaine Beaulieu a écrit quinze recueils depuis 1977 et un roman, Sortie d'elle(s) mutante (1987). Aux Écrits des Forges ont paru, entre autres, Trois voix l'écho (2002), D'acier de parfum de chair, (2005) et, plus récemment, Miroir du levant, (2011). Son recueil précédent, Repères du silence, a été édité en 2013 par les éditions de l'Hexagone. Elle a également fait paraitre une série de cartes postales illustrant des poèmes de son recueil De l'absence à volonté (1996).

ISBN : 2-89046-909-3
PUBLICATION : 2005-01-01
LANGUE : français
PAGES : 92
DIMENSIONS : 12,5 x 20,2 x 0,7
STATUT : Disponible