J’admets que cela est éphémère

Né à Montréal, Donald Alarie habite la région de Lanaudière depuis plus de trente-cinq ans. Il a publié une vingtaine de volumes. Ses plus récents titres sont: Todo está perdido, todo se vuelve a encontrar / Tout est perdu, tout est retrouvé (2006), David et les autres (2008), Thomas est de retour (2010), Comme on joue du piano (2010). Il a remporté, en 2006, le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (région de Lanaudière) pour l’ensemble de sa production littéraire.

« Et je ne sais plus si le jour qui s’annonce en sera un de paix ou de peine suffocante. Les arbres sous lesquels je m’assois ne m’aident en rien à résoudre cette énigme. »

 

$12.00 + TPS

Né à Montréal, Donald Alarie habite la région de Lanaudière depuis plus de trente-cinq ans. Il a publié une vingtaine de volumes. Ses plus récents titres sont: Todo está perdido, todo se vuelve a encontrar / Tout est perdu, tout est retrouvé (2006), David et les autres (2008), Thomas est de retour (2010), Comme on joue du piano (2010). Il a remporté, en 2006, le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (région de Lanaudière) pour l’ensemble de sa production littéraire.

« Et je ne sais plus si le jour qui s’annonce en sera un de paix ou de peine suffocante. Les arbres sous lesquels je m’assois ne m’aident en rien à résoudre cette énigme. »

 

Le Lanaudois Donald Alarie a publié son premier volume en 1977. Depuis ce temps, il nous en a offert de nombreux autres qui touchent à différents genres : le roman, la nouvelle, la poésie, l'essai. Il a d’ailleurs remporté, en 2006, le Prix à la création artistique du CALQ pour l’ensemble de sa production littéraire. Arpenteur du quotidien est son dixième recueil de poésie.

ISBN : 978-2-89645-166-1
PUBLICATION : 2010-01-01
LANGUE : français
PAGES : 68
DIMENSIONS : 12,8 x 20,4 x 0,5
STATUT : Disponible