L’arbre de mots

Chacun de mes livres est une branche de cet arbre étrange qui s’est mis un jour à pousser dans ma vie et qui ne cesse d’étendre ses ramures. Il compose peu à peu, au-dessus et autour de moi, une sorte d’abri, tendre et dévoreur. Car chaque fois que j’écris une page, il boit mon sang et le change en sève, il se nourrit de ma substance. Si bien que je finirai par me fondre avec lui et qu’après ma mort il ne restera plus de moi que cet arbre de mots, debout, repoussant la nuit avec ses bras, haut chercheur de lumière, ses mains de feuilles tendues vers le soleil.

Les vacances

« Je file sur le ciel
dans ma chaloupe
pousséee par un moteur hors-bord
dont l’hélice dessine
des cuisses de vagues
j’emmène mon amie
faire l’amour
sur l’île du soleil »

 

 

$10.00 + TPS

Chacun de mes livres est une branche de cet arbre étrange qui s’est mis un jour à pousser dans ma vie et qui ne cesse d’étendre ses ramures. Il compose peu à peu, au-dessus et autour de moi, une sorte d’abri, tendre et dévoreur. Car chaque fois que j’écris une page, il boit mon sang et le change en sève, il se nourrit de ma substance. Si bien que je finirai par me fondre avec lui et qu’après ma mort il ne restera plus de moi que cet arbre de mots, debout, repoussant la nuit avec ses bras, haut chercheur de lumière, ses mains de feuilles tendues vers le soleil.

Les vacances

« Je file sur le ciel
dans ma chaloupe
pousséee par un moteur hors-bord
dont l’hélice dessine
des cuisses de vagues
j’emmène mon amie
faire l’amour
sur l’île du soleil »