Les mémoires artificielles

Du même auteur : L’agrandissement (texte), Castor Astral, Paris, 1983. L’explication (récit), Lèvres Urbaines # 4, Montréal, 1983. L’Extase neutre (textes), NBJ # 147, Montréal, 1985. Mélancolie (poème), NBJ, Montréal, 1985. Les Changeurs de signes (textes), NBJ # 192, Montréal, 1987. Faire mention (poèmes), Lèvres Urbaines # 15, Montréal, 1987.

« La salle est froide comme une civilité. Ce sont toutes les mémoires de l’occident qu’on entend ronronner avec le climatiseur.

La nette intuition qu’il faut foncer, zen, avec le sentiment qu’il n’y a rien d’autre à faire. »

 

 

$10.00 + TPS

Description

Du même auteur : L’agrandissement (texte), Castor Astral, Paris, 1983. L’explication (récit), Lèvres Urbaines # 4, Montréal, 1983. L’Extase neutre (textes), NBJ # 147, Montréal, 1985. Mélancolie (poème), NBJ, Montréal, 1985. Les Changeurs de signes (textes), NBJ # 192, Montréal, 1987. Faire mention (poèmes), Lèvres Urbaines # 15, Montréal, 1987.

« La salle est froide comme une civilité. Ce sont toutes les mémoires de l’occident qu’on entend ronronner avec le climatiseur.

La nette intuition qu’il faut foncer, zen, avec le sentiment qu’il n’y a rien d’autre à faire. »