L’oeuvre de chair

André Laude est né à Aulnay-sous-bois en 1936. Il a notamment publié Un temps à s’ouvrir les veines (E.F.R.), Comme une blessure rapprochée du soleil (La pensée sauvage), Riverains de la douleur (Verdier), 53 polonaises (Actes Sud), Rue des Merguez (Plasma), Joyeuse Apocalypse (Stock). Il a aussi écrit des livres pour enfants, des essais sur l’art, des chansons. Parti d’un lyrisme flamboyant, André Laude pratique aujourd’hui une écriture de la solitude, du désenchantement quotidien. Ses poèmes ont le goût âcre des nuits trops longues.

Christian Descamps, Le Monde

« Il tendit ses deux poings désarmés
vers les menottes du délire
L’intensité de la souffrance
multiplia l’iris de son regard »

 

$10.00 + TPS

Description

André Laude est né à Aulnay-sous-bois en 1936. Il a notamment publié Un temps à s’ouvrir les veines (E.F.R.), Comme une blessure rapprochée du soleil (La pensée sauvage), Riverains de la douleur (Verdier), 53 polonaises (Actes Sud), Rue des Merguez (Plasma), Joyeuse Apocalypse (Stock). Il a aussi écrit des livres pour enfants, des essais sur l’art, des chansons. Parti d’un lyrisme flamboyant, André Laude pratique aujourd’hui une écriture de la solitude, du désenchantement quotidien. Ses poèmes ont le goût âcre des nuits trops longues.

Christian Descamps, Le Monde

« Il tendit ses deux poings désarmés
vers les menottes du délire
L’intensité de la souffrance
multiplia l’iris de son regard »