Los cuatro estados del sol / Les quatre États du soleil

Traduction : Luis Armenta Malpica, Francisco Magana et Gabriel Martin

Jean-Marc Desgent, né à Montréal en 1951, nous donne, ici, a lire quinze ans de poésie. En effet, Les quatre états du soleil nous renvoie aux premiers poèmes de l'auteur (1978) puis remonte le temps (1993) afin de nous faire découvrir une vision originale de la poésie québécoise, un parcours marqué par les interrogations particulières de sa génération, une quête de la nouvelle écriture.

Jean-Marc Desgent, auteur de On croit trop que rien ne meurt (1992) et de Ce que je suis devant personne (Grand Prix du Festival International de Poésie, 1994), nous amène donc au coeur de la naissance de son écriture habitée par certains paradoxes fondamentaux : l'amour, la violence, la naïveté, l'angoisse…

Les quatre états du soleil illustrent bien les champs/chants nouveaux de la poésie québécoise. Ce neuvième titre se veut le miroir d'une exploration.
 

« Je ne meurs pas
parce que je suis capable de tout.
J’ai baisé une nuque
et j’y ai vu une petite tache noire.
Le langage est vrai
comme des pieds posés sur une chaise. »

No muero
porque soy capaz de todo.
Besé un cuello
con un pequeno lunar.
El lenguaje es tan cierto
como los pies sobre une silla. »

$10.00 + TPS

Description

Traduction : Luis Armenta Malpica, Francisco Magana et Gabriel Martin

Jean-Marc Desgent, né à Montréal en 1951, nous donne, ici, a lire quinze ans de poésie. En effet, Les quatre états du soleil nous renvoie aux premiers poèmes de l'auteur (1978) puis remonte le temps (1993) afin de nous faire découvrir une vision originale de la poésie québécoise, un parcours marqué par les interrogations particulières de sa génération, une quête de la nouvelle écriture.

Jean-Marc Desgent, auteur de On croit trop que rien ne meurt (1992) et de Ce que je suis devant personne (Grand Prix du Festival International de Poésie, 1994), nous amène donc au coeur de la naissance de son écriture habitée par certains paradoxes fondamentaux : l'amour, la violence, la naïveté, l'angoisse…

Les quatre états du soleil illustrent bien les champs/chants nouveaux de la poésie québécoise. Ce neuvième titre se veut le miroir d'une exploration.
 

« Je ne meurs pas
parce que je suis capable de tout.
J’ai baisé une nuque
et j’y ai vu une petite tache noire.
Le langage est vrai
comme des pieds posés sur une chaise. »

No muero
porque soy capaz de todo.
Besé un cuello
con un pequeno lunar.
El lenguaje es tan cierto
como los pies sobre une silla. »

Auteur

NULL

Information complémentaire

ISBN : 2-89046-737-6
PUBLICATION : 2002-01-01
LANGUE : français-espagnol
PAGES : 98
DIMENSIONS : 13,8 x 20,8 x 0,7
STATUT : Indisponible