En débordement de quoi

Né à Louiseville en 1952, Denuis Saint-Yves a étudié à l’Université du Québec à Trois-Rivières où il a rencontré Gatien Lapointe qui a guidé ses premiers mots et publié ses premiers poèmes. Aujourd’hui, Saint-Yves vit à Gaspé où il enseigne, pêche le saumon, regarde le ciel et la mer, et épelle l’essentiel auprès de sa femme et de ses enfants. Parmi ses récents recueils notons : Parler ne s’entend pas, Orifices, Pour équarrir l’absolu et Clandestin comme l’enfance.
 

« la petite fille maintient
encore
sa chaleur près sa poupée
(qu’elle couve comme œuf)
tous les râles nous dansons
se changent en radeaux
mon sang zoné de tes ailes poignardées
fuit vers toi
béquillant des chats morts »

 

 

$10.00 + TPS

Né à Louiseville en 1952, Denuis Saint-Yves a étudié à l’Université du Québec à Trois-Rivières où il a rencontré Gatien Lapointe qui a guidé ses premiers mots et publié ses premiers poèmes. Aujourd’hui, Saint-Yves vit à Gaspé où il enseigne, pêche le saumon, regarde le ciel et la mer, et épelle l’essentiel auprès de sa femme et de ses enfants. Parmi ses récents recueils notons : Parler ne s’entend pas, Orifices, Pour équarrir l’absolu et Clandestin comme l’enfance.
 

« la petite fille maintient
encore
sa chaleur près sa poupée
(qu’elle couve comme œuf)
tous les râles nous dansons
se changent en radeaux
mon sang zoné de tes ailes poignardées
fuit vers toi
béquillant des chats morts »