En un grand souffle noir

En un grand souffle noir est un chant majestueux, une exploration sensible et sensuelle de l’âme qui cherche à se trouver et à se révéler par la découverte d’une réciprocité fraternelle des voix et des regards.

 

ce Blues déchire la tempête

répétant

il neige

il neige

en cette nuit de rêves

cette nuit de givre froid

une conscience veille

implacable

entre la mort & la survivance

$17.00 + TPS

197 en stock

Le nouveau recueil de Claude Beausoleil, En un grand souffle noir, s’inscrit dans la veine poétique que le poète a explorée, sous différents éclairages, avec des titres comme Mémoire de neige, Amérikerouac ou Jack et Billie dans le Blues de la nuit : les racines américaines des langages poétique et musical tels qu’ils articulent la vie individuelle et sociale.

 

  Plus précisément, dans les termes du poète : « En un grand souffle noir questionne ce gouffre ravageur de l’ailleurs en chacun. Fièvre, peur et fascination: qui découvre l’autre ? Qui est cet autre ? Qui l’écoute ? En quelles musiques, avec quels mots s’inventera l’avenir ? Entre l’Amérique, neuve et plurielle et l’Europe, creuset des civilisations occidentales, une attraction se joue, mêlée de répulsion. L’aventure s’inscrit entre ces (di)visions trouées de zones grises, de contrastes aux lumières oscillantes. »

 

En un grand souffle noir est un chant majestueux, une exploration sensible et sensuelle de l’âme qui cherche à dire, à se dire. Plus précisément encore, qui cherche à se trouver et à se révéler par la découverte d’une réciprocité fraternelle des voix et des regards, « entre souffrance, résistance, mélancolie et indignation [et qui] accueille comme baume la beauté tendre et singulière de la poésie qui rencontre le Blues » :

 

 

ce Blues déchire la tempête

répétant

il neige

il neige

en cette nuit de rêves

cette nuit de givre froid

une conscience veille

implacable

entre la mort & la survivance

Poète, romancier, chroniqueur littéraire, Claude Beausoleil a publié plus de soixante ouvrages depuis Intrusion ralentie, en 1972,  parmi lesquels on trouve: Au milieu du corps l’attraction s’insinue (Prix Émile-Nelligan), Grand (Prix Verlaine), La Blessure du silence (Prix Louise-Labé), Black Billie (Prix Charles-Vildrac de la Société des Gens de Lettres), Hôtel des Étrangers (Prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres du Québec), Fureur de Mexico (Prix Georges-Limbour), Mystère Wilde (Prix Heredia de l’Académie française). Sa poésie est traduite en douze de langues. Il est également auteur d’anthologies de poésie et de livres d’artistes comme Manuscrire (Augusta de Schucani), Midi solaire (Ester), Suite nordique (Fabrice Feuilloley) et Nezahualcoyotl (Vincent Rougier) . Directeur de Lèvres urbaines, président d’honneur de la Maison de la poésie de Montréal, membre de la Société Oscar-Wilde et de l’Académie Mallarmé, en France, Claude Beausoleil a été décoré de l’Ordre des francophones d’Amérique. En 2011, il a été le premier poète à occuper la fonction de Poète de la cité de Montréal, sa ville natale. Mémoire de neige, Alma et Cette musique de Keats sont ses plus récents titres aux Écrits des Forges.

ISBN : 978-2-89645-383-2
PUBLICATION : 2019-11-20
LANGUE : français
PAGES : 146
DIMENSIONS : 20.4 x 12.7 x .9
STATUT : Disponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “En un grand souffle noir”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *