Dans le monde inversé de l’eau

La réflexion que suscite Dans le monde inversé de l’eau invite à une prise de conscience des enjeux actuels de l’évolution humaine.

Des milliers de femmes autochtones

dansent lentement autour du lac

au pied du mont Kaikoop

elles portent des masques d’ours, de lynx, de loup

je les entends pleurer de désespoir

ces milliers de femmes autochtones disparues

dans le monde inversé de l’eau

$16.00 + TPS

La poésie de Yolande Villemaire bouscule les notions de temps et d’espace, son auteure manifestant un intérêt soutenu pour l’exploration attentive d’un souffle émotionnel individuel ou collectif qu’elle étudie minutieusement à travers des images expressives et directes.

 

Avec Dans le monde inversé de l’eau, la poète présente une vision de l’évolution de notre planète à la fois critique et  imprégnée de tendresse et d’empathie pour celles et ceux qui en ont été les victimes ou pour cette Terre même qui en a fait les frais :

 

Ils viennent peut-être du futur de l’anthropocène

l’eau est assez rare dans leur monde

pour qu’ils soient fascinés par cette rivière

nous ne sommes, nous

qu’au début de la sixième extinction

 

Sur une musique proche de l’oralité, Yolande Villemaire a recours à une mise en scène poétique efficace pour montrer les drames, intimes et universels, sur lesquels elle attire l’attention. Par exemple :

 

Des milliers de femmes autochtones

dansent lentement autour du lac

au pied du mont Kaikoop

elles portent des masques d’ours, de lynx, de loup

je les entends pleurer de désespoir

ces milliers de femmes autochtones disparues

dans le monde inversé de l’eau

 

La réflexion que suscite Dans le monde inversé de l’eau ne peut que mener à une prise de conscience des enjeux actuels de l’évolution humaine. Aux lectrices et aux lecteurs d’être à leur tour interpellés.

Poète et romancière, Yolande Villemaire a signé plus de vingt-cinq titres depuis 1974. Son œuvre lui a valu de nombreuses distinctions, dont le Prix littéraire de Radio-Canada pour la poésie pour L’Armoure et le Prix international de poésie Gatien-Lapointe – Jaime-Sabines pour Luna de la India /Lune indienne. Son œuvre a été traduite en plusieurs langues. Yolande Villemaire donne des performances et des lectures de poésie au Québec et à l’étranger. Elle a reçu une bourse de carrière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec en 2009. Parmi ses récents titres aux Écrits des Forges : Muros de niebla /Murs de brouillard (2003) et Celeste tristeza /Céleste tristesse (2006) en édition bilingue coédité avec les mexicains Mantis Editores et Literalia Editores, et Micropoésie (2011).

ISBN : 978-2-89645-382-5
PUBLICATION : 2019-11-20
LANGUE : français
PAGES : 115
DIMENSIONS : 20.4 x 12.7 x .7
STATUT : Disponible

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Dans le monde inversé de l’eau”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *