Le grand retour

Le grand retour, de Pierre Chatillon, qui paraît aux Écrits des Forges, s’ajoute à une œuvre considérable vouée à chanter la beauté de la femme et de la nature, mais aussi à la célébration de ces petits riens qui meublent une existence au quotidien et viennent donner un sens aux jours qui passent :

je ne vieillis pas je m’allège

me dissémine peu à peu

en une poussière lumineuse

aspirée vers le soleil

qui jamais ne meurt

je retourne peu à peu

vers l’incandescence des origines

Avec humour et tendresse, le poète offre des observations fines et souvent critiques  sur le monde et ses contemporains :

Voir la suite dans l’onglet DESCRIPTION

$16.00 + TPS

Le grand retour, de Pierre Chatillon, qui paraît aux Écrits des Forges, s’ajoute à une œuvre considérable vouée à chanter la beauté de la femme et de la nature, mais aussi à la célébration de ces petits riens qui meublent une existence au quotidien et viennent donner un sens aux jours qui passent :

je ne vieillis pas je m’allège

me dissémine peu à peu

en une poussière lumineuse

aspirée vers le soleil

qui jamais ne meurt

je retourne peu à peu

vers l’incandescence des origines

Avec humour et tendresse, le poète offre des observations fines et souvent critiques  sur le monde et ses contemporains :

Pourquoi donc suis-je sur cette Terre,

Abandonné parmi d’étranges humains,

Parmi tant de morts, parmi tant de misères,

Dans ce faux monde où je ne comprends rien.

 

Parfois pointe aussi dans l’univers intime décrit par le poète une certaine gravité. Que ce soit à travers des souvenirs de son enfance ou des personnages de légende, l’apparente désinvolture de ton de plusieurs poèmes marque un temps de réflexion face à la mort qui s’avance plus ou moins ouvertement :

Une rivière invisible

partout m’accompagne

le long d’une forêt

où courent des loups

j’y baigne mes morsures

car même aux jours les plus sombres

elle ressemble

à de l’éternité qui chante

Poète et musicien, Pierre Chatillon, est l’auteur d’une œuvre abondante. En plus de nombreux recueils de poésie, de romans, de nouvelles et d’essais, il a écrit son autobiographie intitulée Le château de sable, parue en 2005. D’autre part, il a créé deux parcs littéraires, L’arbre de mots, à Nicolet, et Les oiseaux-poèmes, à Bécancour.

Entre autres prix, Pierre Chatillon a reçu le Prix Lionel-Groulx pour l’ensemble de son œuvre, le Prix Adagio du Salon du livre de Trois-Rivières et le Prix d’excellence en littérature, décerné par le Conseil de développement de la culture du Centre-du-Québec.

Parmi ses recueils de poésie parus aux Écrits des Forges, retenons : Les ailes de la mer (2006) et les rééditions de Les cris (2013) et Le mangeur de neige (2012). Sa poésie a été fréquemment traduite.

ISBN : 978-2-89645-310-8
PUBLICATION : 2016-03-03
LANGUE : français
PAGES : 128
DIMENSIONS : 12,6 x 20,2 x 0,8
STATUT : Disponible