Penser le dehors

Véritable re-frabication du monde, Penser le dehors invite à une réflexion sur les migrations et
les évènements qui créent et bouleversent autant les gens que les paysages.

$15.00 + TPS

Jean-Guy Lachance offre au lecteur, avec Penser le dehors, une méditation sur la fabrication de la vie émotionnelle autour de réflexions sur les migrations qui bouleversent et les événements qui recréent, souvent à partir de peu, les gens autant que les paysages. Par le cinéma, les livres ou les nouvelles, on suit cette continuelle re-fabrication du monde :

On embrassait le large
nous quittions l’Irlande
je pense au port de Cork
aux bateaux chargés à ras bord de visages

je pense aux falaises
cœurs ravagés

Parfois, un lieu proche devient point d’arrivée, un pays neuf pour quelqu’un, de l’inconnu à explorer. Et les rencontres sont le prélude à la découverte de l’autre :

Je disparais presque
dans l’arrivée tardive des feuilles
la première vague de chaleur

on dépassait les dernières installations
sursauts de l’histoire

nos vêtements tombaient dans le noir

Le dehors bouleverse et répare à la fois lorsque, comme l’écrit le poète : « je reviendrai le long des terres noires/ suivrai l’odeur de la neige    des miens »

Jean-Guy Lachance habite Tingwick, dans la région du Centre-du-Québec. Il a étudié la littérature française à l’Université Laval. En 1997, il a reçu le premier prix, dans la catégorie poésie, au 18e concours littéraire de la Société des écrivains de la Mauricie. Il a déjà fait paraître aux Écrits des Forges, Sur la poutre du temps (1999), Traversées (2001) et Fragments d’époque (2015).

ISBN : 978-2-89645-370-2
PUBLICATION : 2019-03-26
LANGUE : français
PAGES : 68
DIMENSIONS : 20.4 x 12.7 x 0.5
STATUT : Disponible

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Penser le dehors”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *