Refrain habité

Refrain habité, le nouveau recueil de poèmes de France Boucher que les Écrits des Forges font paraître, constitue une sorte d’hologramme poétique : les six parties qui le composent sont autant d’aspects résultant d’une mise en lumière de la démarche « d’une âme en liesse/ découvrant l’inspiration », selon les mots mêmes de l’auteure. Ainsi, pourrait-on imaginer la fonction de poète, et le rôle que celle-ci assigne aux poèmes :

Havres désireux de combler
le destin frugal
d’une partie de la terre
et sa lignée

Creusets où desserrer les dents
où préparer   entre voisins
une récolte commune

Des offrandes à déposer
en gerbes sur le pas

Trace d’espoir
tiges d’humanité

Voir la suite dans l’onglet DESCRIPTION

$15.00 + TPS

Refrain habité, le nouveau recueil de poèmes de France Boucher que les Écrits des Forges font paraître, constitue une sorte d’hologramme poétique : les six parties qui le composent sont autant d’aspects résultant d’une mise en lumière de la démarche « d’une âme en liesse/ découvrant l’inspiration », selon les mots mêmes de l’auteure. Ainsi, pourrait-on imaginer la fonction de poète, et le rôle que celle-ci assigne aux poèmes :

Havres désireux de combler
le destin frugal
d’une partie de la terre
et sa lignée

Creusets où desserrer les dents
où préparer   entre voisins
une récolte commune

Des offrandes à déposer
en gerbes sur le pas

Trace d’espoir
tiges d’humanité

Il en va de même pour le chant, la musique, la poésie, la danse qui ont pour rôle de créer « Des mains neuves / ourlées de recommencement / d’avenir / de continuité ». Quel que soit son domaine, chaque créateur ambitionne « qu’autrement / les portraits s’affichent »,  pour rendre avec justesse sa propre interprétation du monde :

     Quelle est la mélodie parfaite
l’angélus ramenant à la source
cet appel du chœur

Ce refrain habité

France Boucher, poète originaire des Basses-Laurentides, vit à Montréal.

Depuis 1989, elle fait paraître des chroniques littéraires et des poèmes en revues, notamment Arcade, Autre Sud,Estuaire, La Poésie au Québec, Les cahiers de la femme /Canadian Woman Studies –Université de TorontoMoebius.Elle participe à diverses anthologies au Québec et en France, dont en 2012, Instants de vertige (Point de fuite) et Pas d’ici, pas d’ailleurs. Anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines (Voix d’encre), puis en 2014, au livre d’artiste L’antichambre céleste, Les jardins de la Maison Antoine-Lacombe (Création Bell’Arte). Elle participe aussi à des lectures, notamment au Festival international de la Poésie à Trois-Rivières.

Depuis Le temps au passage (1998), son premier recueil aux Écrits des Forges, elle publie tous ses livres chez cet éditeur, dont Le jour autrement (2011), Torbellino de deseos/ Tournoiement des désirs (2007) en coédition avec l’éditeur mexicain Mantis Editores, Sur l’échiquier en émoi (2003) en coédition avec l’éditeur français Le Temps des CerisesSi je devenais nuage. Anthologie à découvrir et à colorier (2010) en collaboration avec l’essayiste Christine Tellier.  Elle codirige  avec cette dernière, en 2004, le numéro de la revue Arcade sur Le Sacré.  De 2001 à 2010, elle collabore annuellement aux Donneursfoyers d’écriture publique dans Lanaudière.

ISBN : 978-2-89645-324-5
PUBLICATION : 2016-10-18
LANGUE : français
PAGES : 82
DIMENSIONS : 17,8 x 11,4 x 0,6 cm
STATUT : Disponible