Tout l’air alentour bat

Michel X Côté pratique plusieurs arts. Poète, parolier et peintre, il a collaboré avec Richard Desjardins et Abbittibbi; il nous donne un aperçu de ses talents en arts visuels en illustrant la couverture de son recueil intitulé Tout l’air alentour bat.

La première section de l’ouvrage, « Y a-t-il lieu d’être tel un arbre devant la débusqueuse mon amour », donne à voir un sujet lyrique déchiré par une rupture amoureuse. En fait, celui-ci ne sent plus que le vide et l’absence, il a l’impression d’être réduit, par sa douleur, à bien peu de chose : « je n’occupe que l’espace exact/ de mes pieds sur la terre ».

Dans la deuxième partie, « Il n’est pas mauvais d’être révolté devant toute situation imposée par toute personne lointaine ou proche », le ton des textes et leur contenu changent beaucoup. La colère se dégage de la mise en texte de thèmes qui font de Tout l’air alentour bat une œuvre où se manifestent, avec un lyrisme certain, des préoccupations d’ordre social. L’inquiétude du poète porte entre autres sur le langage utilisé par les hommes de pouvoir, sur la chasse et la négation de la vie qu’elle représente à ses yeux et sur les effets de la consommation sur l’âme humaine : « où cherches-tu/ ton âme volée/ tu achètes et tu vends/ des choses des images/ sans profondeur/ devant les écrans ».

« efflanqué au bord de tes lèvres
un oiseau noyé dans la clarté
coupante d’un jour sais air
je cherche sur ta langue des mots
fragiles des noms d’arbres des phrases
chantées debout contre
un ciel d’ombres brûlées »

$10.00 + TPS

Michel X Côté pratique plusieurs arts. Poète, parolier et peintre, il a collaboré avec Richard Desjardins et Abbittibbi; il nous donne un aperçu de ses talents en arts visuels en illustrant la couverture de son recueil intitulé Tout l’air alentour bat.

La première section de l’ouvrage, « Y a-t-il lieu d’être tel un arbre devant la débusqueuse mon amour », donne à voir un sujet lyrique déchiré par une rupture amoureuse. En fait, celui-ci ne sent plus que le vide et l’absence, il a l’impression d’être réduit, par sa douleur, à bien peu de chose : « je n’occupe que l’espace exact/ de mes pieds sur la terre ».

Dans la deuxième partie, « Il n’est pas mauvais d’être révolté devant toute situation imposée par toute personne lointaine ou proche », le ton des textes et leur contenu changent beaucoup. La colère se dégage de la mise en texte de thèmes qui font de Tout l’air alentour bat une œuvre où se manifestent, avec un lyrisme certain, des préoccupations d’ordre social. L’inquiétude du poète porte entre autres sur le langage utilisé par les hommes de pouvoir, sur la chasse et la négation de la vie qu’elle représente à ses yeux et sur les effets de la consommation sur l’âme humaine : « où cherches-tu/ ton âme volée/ tu achètes et tu vends/ des choses des images/ sans profondeur/ devant les écrans ».

« efflanqué au bord de tes lèvres
un oiseau noyé dans la clarté
coupante d’un jour sais air
je cherche sur ta langue des mots
fragiles des noms d’arbres des phrases
chantées debout contre
un ciel d’ombres brûlées »

Michel X Côté est originaire de Rouyn-Noranda. Poète, parolier et peintre, il a collaboré avec Richard Desjardins et Abbittibbi. Il collabore régulièrement avec des artistes de la chanson et des musiciens comme Michel Faubert et Lou Babin. Michel X Côté est un poète du territoire, des origines et de l'instinct. Du même auteur aux Écrits des Forges : Tout l’air alentour bat, paru en 2000 et Dans la gueule du renard, en 2015.

ISBN : 2-89046-595-0
PUBLICATION : 2000-01-01
LANGUE : français
PAGES : 70
DIMENSIONS : 12,8 x 20,3 x 0,6
STATUT : Disponible